Zoom sur les extracteurs d’air

fonctionnement-ventilation-mecanique-controle-vmc

La ventilation est essentielle à une habitation saine. Dans la salle de bain et la cuisine, essentiellement, la vapeur d’eau s’accumule et l’air vicié doit être évacué. Il existe différents systèmes d’extraction forçant la circulation de l’air afin d’en assurer le renouvellement.

La VMC : ventilation mécanique contrôlée

 

kit-vmc-double-fluxLa ventilation mécanique contrôlée, ou VMC, est le système de ventilation le plus utilisé chez les particuliers. Il existe deux grandes familles de VMC : VMC simple ou VMC double-flux.

La VMC simple-flux est composé d’un groupe d’extraction motorisé relié en un réseau de gaines. Des entrées d’air sont installées dans les pièces à vivre tandis que des bouches d’extraction d’air sont placées dans les pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie…).

Afin que le passage de l’air se fasse en toutes circonstances, il est recommandé de laisser 1 à 2 cm sous les portes pour une meilleure circulation.

Vous pouvez choisir une VMC simple-flux autoréglable, dont le débit d’air est constant, ou une VMC hygroréglable, c’est-à-dire qui régule le débit d’air en fonction du niveau d’humidité, grâce à des membranes qui se dilatent selon l’hygrométrie.

La VMC double-flux vise à limiter les pertes de chaleur dues à la ventilation de l’air et donc à améliorer votre confort thermique. Le groupe d’extraction est constitué de deux réseaux de gaines isolées et permet de réchauffer l’air neuf introduit dans la maison en récupérant la chaleur de l’air évacué.

La VMC double flux est un système efficace qui permet de réaliser d’importantes économies sur votre facture d’énergie, mais cependant onéreux, nécessitant une installation compliquée et un entretien important.

 

gamme-vmc

Cliquez pour parcourir la sélection de VMC sur le site mr-bricolage.fr

La VMR : ventilation mécanique répartie

extracteur-aerateur-bouche-ventilationSimple à installer, la ventilation mécanique répartie (VMR) est constituée d’éléments indépendants, à installer pièce par pièce. Ainsi, des aérateurs individuels sont tout simplement encastrés dans les murs afin de rejeter l’air vicié à l’extérieur. A vous de déterminer le nombre d’extracteurs ainsi que leur emplacement, en fonction de vos besoins.

Idéalement, placez l’extracteur en hauteur et si possible proche de la source de pollution, dans la cuisine notamment. A l’opposé de l’extracteur, une arrivée d’air neuf est indispensable pour bien faire circuler l’air : grille de ventilation, entrée d’air sur châssis de fenêtre…

Vous pouvez choisir un aérateur permanent, c’est-à-dire qu’il est toujours en état de marche, ou intermittent pour pouvoir l’allumer et l’éteindre quand vous le souhaitez. On parle alors de ventilation mécanique ponctuelle (VMP).

Attention : bien qu’économique et facile à mettre en place puisqu’elle ne nécessite pas de réseau de gaine, la VMR peut se révéler relativement bruyante et insuffisante pour votre habitation.

 

gamme-aerateurs

Cliquez pour parcourir la sélection d’aérateurs sur le site mr-bricolage.fr

Catégories

Articles similaires

Partager cet article