Le ventilateur : comment bien le choisir ?

comment-choisir-ventilateur

« Brasser de l’air », quand on parle d’un ventilateur, est une qualité et même un critère majeur de choix. Plus votre ventilateur brassera d’air, mieux vous vous sentirez à l’heure des grandes chaleurs. Voici nos conseils pour choisir le ventilateur qui vous conviendra.

 

Les critères pour bien choisir votre ventilateur

 

Voici les principaux critères de choix pour un ventilateur…

 

La puissance, le débit d’air et le diamètre des pales

La puissance électrique d’un ventilateur d’intérieur varie entre 20 et 55 W et sa vitesse est réglable au moins sur trois niveaux.

Ah, qu’il est beau le débit de l’air, comme aurait pu chanter Charles Trenet ! En effet, le critère majeur pour choisir un ventilateur, c’est le débit de l’air créé par la puissance électrique du moteur, autrement dit la quantité d’air qu’il brasse. On le mesure en m3/min ou en m3/h, et il varie, selon les modèles, de 15 à 300 m3/min. Sachez qu’avec 15 m3/min, vous soulèverez délicatement une mèche de cheveu, tandis que les modèles les plus performants peuvent déclencher une véritable tempête dans un open-space. Attention aux feuilles volantes !

Sachez également que plus le diamètre des pâles est grand, plus le débit d’air à faible vitesse est important, limitant ainsi les éventuelles nuisances acoustiques.

 

Le niveau sonore.

Un ventilateur en marche n’est pas totalement silencieux, ce qui nuirait à son charme… La plupart des appareils ronronnent discrètement, en deçà des 40 dB, ce qui est tolérable. Soyez attentif malgré tout à ce critère : rien n’est plus désagréable qu’un ventilateur ronflant puissamment pendant la sieste.

 

L’oscillation

C’est un point important, l’oscillation permet de répartir le souffle d’air de manière uniforme dans toute la pièce.

 

La télécommande

Pour les modèles haut de gamme, les différentes fonctions d’un ventilateur (arrêt/marche, vitesse, oscillation) sont pilotées par une télécommande, ce qui vous évite l’effort d’un déplacement.

 

L’esthétisme

Si vous n’êtes pas un inconditionnel de l’époque coloniale et de ses ventilateurs aujourd’hui « vintage », vous trouverez des ventilateurs au design moderne qui s’harmoniseront avec votre intérieur.

 

Les différents modèles de ventilateurs

 

Il existe différents modèles de ventilateurs :

  • choisir-ventilateur-de-tableLe ventilateur sur socle : c’est le ventilateur nomade par excellence, mais sa puissance modeste limite son usage à une seule personne : soi-même ! Plaisir égoïste, certes, mais très pratique quand la canicule vous poursuit d’une pièce à l’autre. Vous pouvez le poser sur une table, un bureau ou un meuble, de préférence toujours en hauteur.

 

 

  • choisir-ventilateur-sur-piedLe ventilateur sur pied : plus puissant, muni d’un système oscillatoire, il dispose parfois d’un pied réglable qui permet de le positionner à la bonne hauteur. Il génère un flux d’air suffisamment large pour rafraîchir plusieurs personnes installées dans une pièce de volume moyen.

 

 

  • choisir-ventilateur-colonneLe ventilateur en colonne : c’est le modèle le plus facile à transporter et à ranger, l’épisode caniculaire terminé. Il diffuse un flux d’air vertical qui balaie toute la pièce.

 

 

  • choisir-ventilateur-plafondLe ventilateur de plafond : c’est un souvenir de pays chauds ! Se laisser bercer par le chuintement régulier des pales en sirotant un thé glacé, voilà qui nous donne un aperçu de l’Éden. Avec un ventilateur de plafond, pas de problème d’encombrement ni de taille, et les plus sophistiqués peuvent changer de sens de rotation, ce qui permet une meilleure diffusion des flux d’air frais. Les plus puissants peuvent ventiler efficacement des pièces de grande surface (séjour, salon, chambre…).

Catégories

Articles similaires

Partager cet article