Quoi de neuf dans les isolants?

nouveaux-isolants

Zoom sur les nouveaux procédés d’isolation et les nouveaux isolants.

Multiplicité des matériaux, isolants écologiques, nouveaux procédés… Le marché de l’isolation évolue et avec lui les pratiques : quelles sont les nouveautés en la matière ? Toutes les solutions sont-elles adaptées à votre maison ? Tour d’horizon.

Les isolants nouvelle génération

Les panneaux d’isolation sous vide, ou PIV, permettent une excellente isolation thermique pour une épaisseur réduite : 1 cm de PIV serait équivalent à 6 cm de polystyrène expansé ou 9 cm de laine minérale. Ses inconvénients : un prix encore élevé et une relative fragilité.

La peinture isolante, initialement développée pour les navettes spatiales, est aujourd’hui accessible aux particuliers mais pour un prix relativement élevé. Elle s’utilise sur les murs intérieurs et extérieurs ainsi que pour les toitures grâce à son pouvoir isolant et réflecteur. Sans parler de son infime épaisseur !

Enfin, l’isolation à base de polystyrène évolue grâce à un nouveau procédé consistant à injecter des billes de polystyrène dans les murs, aux endroits difficiles d’accès. Permettant de réduire considérablement les ponts thermiques, ce type d’isolation ne convient qu’aux maisons comportant des lames d’air derrière leurs cloisons, afin d’y introduire les billes.

nouveaux-isolants-2

Par l’extérieur, une solution efficace

Plus courante pour les bâtiments commerciaux ou industriels, l’isolation par l’extérieur arrive peu à peuchez les particuliers : en plus de ne pas empiéter sur l’espace habitable, sa pose se passe, comme son nom l’indique, à l’extérieur. Le principe consiste à envelopper la maison d’un bouclier protecteur, évitant les problèmes de jointures de l’isolant et les ponts thermiques, notamment ceux des planchers intermédiaires.

Les panneaux de fibres de bois ou de liège recouverts d’enduit ou le bardage sont les solutions les plus couramment utilisées.

Principal inconvénient : l’aspect de la façade sera entièrement modifié, ce qui nécessite au préalable l’accord de votre mairie. Néanmoins, l’isolation par l’extérieur reste excellente en termes d’inertie thermique, puisqu’elle protège les parois des changements de température.

nouveaux-isolants-4

Les matériaux écologiques arrivent sur le marché

Si certains fabricants les proposent depuis plusieurs années déjà, les matériaux écologiques commencent seulement à faire leur place sur le marché de l’isolation. Issus de fibres végétales et animales ainsi que de matériaux renouvelables, ces isolants sont également qualifiés d’écologiques pour leur faible impact environnemental lors de leur élaboration.

Chanvre, laine de mouton ou de bois, cellulose (papier journal recyclé), liège ou encore perlite (fabriquée à partir de roches volcaniques) sont ainsi mis en avant pour leur qualité sanitaire et respectueuse de l’environnement. En revanche, le prix reste généralement supérieur aux isolants thermiques classiques.

nouveaux-isolants-3

 

Catégories

Articles similaires

Partager cet article