Quelle puissance choisir pour un chauffage électrique ?

comment choisir la puissance de ses radiateurs electriques pour optimiser sa consommation

De multiples critères sont à prendre en compte pour arriver à chauffer correctement son intérieur : dimensions des pièces, lieu de résidence, qualité de l’isolation… Prenez le temps d’identifier vos besoins précisément afin de bien choisir le mode de chauffage adapté…

Choisir son chauffage électrique : calculer la puissance de chauffage

Un chauffage électrique adapté nécessite de calculer la puissance dont vous avez besoin selon votre habitation et son environnement.

De la précision de ce calcul dépend votre confort, mais aussi votre facture d’électricité : pousser au maximum le thermostat d’appareils qui ne seraient pas assez puissants entraînerait une consommation excessive et, à l’inverse, installer des radiateurs trop puissants pour votre logement vous revient plus cher à l’achat inutilement.

choisir la puissance de son chauffage selon son lieu de residencePremière étape : mesurer chaque pièce (longueur x largeur x hauteur) pour obtenir son volume en mètres cubes.

Ensuite, selon votre région, un coefficient moyen s’y multiplie (voir la carte) pour obtenir une puissance en Watts. Ainsi, une pièce de 15 mètres carrés à Paris avec une hauteur de plafond 2,5 m nécessite 1275 Watts de chauffage (volume x coefficient moyen de 34).

Mais attention : ce coefficient est bien un chiffre moyen qu’il faut ensuite affiner. Si vous habitez en montagne, par exemple, un coefficient multiplicateur vient d’ajouter selon l’altitude et la région. Enfin, pour des pièces de plus de 30 m², il est conseillé d’installer au moins deux radiateurs afin de répartir uniformément les sources de chaleur : deux radiateurs de 1000 Watts seront ainsi plus efficaces qu’un seul de 2000 Watts.

Chauffage électrique : prendre en compte l’isolation thermique

choisir son chauffage en prenant compte de kl'isolation thermiqueLa qualité de l’isolation thermique joue un rôle essentiel dans le calcul de la puissance de chauffage. Une maison mal isolée nécessitera forcément un surplus de chauffage pour compenser les pertes de chaleur.

Ainsi, si votre habitation est très mal isolée, on ajoute 10 Watts au coefficient moyen de région : notre pièce de 15 mètres carrés à Paris nécessite finalement 660 Watts (15×44) au lieu de 510. Une perte d’énergie, d’argent et de confort !

Enfin, d’autres paramètres peuvent être pris en compte pour déterminer la puissance de chauffage dont vous avez besoin.

En appartement, on peut par exemple diminuer de 20 % la puissance nécessaire à chauffer une pièce si celle-ci est entourée par des voisins qui chauffent, tandis que les chambres et les pièces ensoleillées nécessitent 5 à 10% de puissance en moins.

En revanche, ajoutez environ 10% dans la salle de bain pour un confort maximum et 5 à 15 % pour les pièces possédant une grande surface vitrées ou exposées plein nord.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article