Punaises de lit : comment s’en débarrasser ? fév09

Punaises de lit : comment s’en débarrasser ?

Nos conseils pour se débarrasser des punaises de lit

Les vampires ne sont pas une légende. Il en existe de minuscules, de la taille d’un pépin de pomme, qui, après New-York et Montréal, ont trouvé demeure à Paris, dans nos matelas. Enfin, n’exagérons rien, nous ne sommes pas face à une invasion. Mais les punaises de lit (les cimex lectularius, pour parler savant), qui se nourrissent de notre sang la nuit (le jour, elles se cachent) – provoquant des démangeaisons et parfois des réactions allergiques -, une fois installées douillettement, se multiplient avec une belle frénésie !

Donc, quand on a fait le lien entre des piqûres pendant le sommeil et la présence de ces insectes, mieux vaut agir sans délais et avec méthode.
Pas de panique cependant : elles ne sont pas des vecteurs de maladie, mais leur seule présence suffit à nous rendre la vie difficile, jusqu’à occasionner parfois de véritables troubles psychologiques. Nos conseils pour se débarrasser des punaises de lit.

Comment savoir si vous avez des punaises de lit chez vous ?

 Il existe des chiens spécialisés dans la détection des punaises de lit (aux États-Unis !). Mais sans aller jusqu’à user de moyens aussi radicaux, vous pouvez soupçonner une infestation quand vous constatez :

  • la présence de piqûres visibles sur la peau, souvent en rang d’oignon ou groupées ;
  • de petites taches noires sur le matelas, les draps, le sommier ou les murs (il s’agit de leurs déjections) ;
  • de grandes et longues traces de sang sur les draps. Elles sont dues aux punaises que vous avez écrasées lors de votre sommeil.

Sachez qu’on peut trouver des punaises de lit partout, y compris au siège de l’ONU, comme ce fut le cas en 2010, ou dans les gîtes qui bordent les chemins de Compostelle (probablement voyagent-elles sur le dos des pèlerins !), et que la propreté d’une maison ou d’un appartement n’est pas un facteur déterminant. Alors pas de complexes !

Punaises de lit : quelques précautions à prendre pour les éviter

  • Lorsque vous voyagez, inspectez le lit de la chambre d’hôtel pour détecter la présence éventuelle de punaises de lit. Si vous pensez avoir été piqué quelques spécimens, lavez vos vêtements immédiatement, ainsi que votre valise, sous la douche ou dans la baignoire.
  • Soyez vigilant avant de rapporter d’un vide-greniers ou d’une brocante des meubles et des matelas usagés. Inspectez-les minutieusement et nettoyez-les avant de les installer dans votre maison.

Punaises de lit : comment s’en débarrasser

Première étape : Ne commencez pas par utiliser des insecticides, choisissez un moyen plus naturel pour diminuer leur présence, et prenez garde à ne pas les disperser en bougeant vos meubles.

  • Utilisez un aspirateur muni d’un bec suceur pour capturer les œufs et les insectes. Attention ! L’aspirateur ne les tue pas, elles peuvent alors ressortir insidieusement. Le conduit d’aspirateur devra être nettoyé et le sac emballé dans un sac plastique et jeté dans une poubelle extérieure pour éviter toute contamination d’autres pièces ;
  • Lavez à la machine tous vos vêtements, vos oreillers et votre linge de maison (à plus de 55° C pour tuer les insectes), si vous craignez qu’ils soient contaminés ;
  • Obturez les fissures et les fentes entre les plinthes, sur les cadres de lit en bois et sur les murs, en les calfeutrant soigneusement. Réparez ou enlevez le papier peint qui se décolle.

Vous avez quelque chance d’avoir éliminé un certain nombre de punaises.

Deuxième étape. Elles sont toujours là ! Usez alors, avec précaution, de pesticides adaptés (vous en trouvez pléthore dans le commerce, mais un banal antiparasite pour chien et chat peut aussi bien faire l’affaire), en limitant leur application pour ne pas vous exposer, vous-même et votre famille, par des usages répétés. On trouve également des pièges anti-punaises de lit, à placer sous le lit, destinés à intercepter les insectes quand ils se déplacent avant de passer à table.
Si l’infestation n’est pas éradiquée, contactez un spécialiste de la lutte antiparasitaire ou les Services municipaux d’actions de salubrité et d’hygiène (SMASH) de votre Mairie. Ces professionnels de la gestion antiparasitaire adopteront des méthodes de lutte qui allient techniques et produits efficaces.
Ils pourront mettre en œuvre, avec votre concours, une lutte directe (démontage et nettoyage du mobilier, du linge et de la literie), associée à une lutte indirecte, en appliquant un insecticide ciblant les punaises en des points stratégiques : pieds du lit, plinthes, niches et fissures du mur, pourtour des fenêtres, seuils des portes, matelas.

Arrivé à ce point du traitement, vous devriez être définitivement débarrassé des punaises de lit !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article