Comment protéger sa maison contre les termites ? oct27

Comment protéger sa maison contre les termites ?

proteger-maison-termitesCrédit photo : Alton – Wikimedia Commons

Une fois les termites installés dans une maison, il faut absolument traiter, ou bien faire traiter par un professionnel qualifié. Les termites sont une menace pour les structures en bois, mais aussi pour tous les matériaux qu’ils rencontrent lors de leur recherche de nourriture (plâtre, isolants, mortiers, plastiques, métaux, fils électriques, etc.).

Ils peuvent endommager, voire détruire, une habitation.

À défaut de pouvoir vous protéger complètement d’une infestation, vous pouvez prendre quelques mesures faciles à mettre en œuvre, ou installer des barrières de protection. Nos conseils pour protéger votre maison contre les termites.

 

 

Des mesures de protection pour éviter une invasion de termites

 

Voici quelques mesures de protection pour éviter une invasion de termites :

1. Les termites se nourrissent de bois, plus précisément des matériaux contenant de la cellulose (papier, tissu, colle, etc.). Supprimez autant que possible tout ce qui peut les inciter à trouver refuge chez vous : mobilier en bois, bûches pour le feu, etc.

Difficile de supprimer poutres et escaliers, mais moins vous aurez de bois chez vous, plus vos chances d’éviter une infestation seront importantes.

2. Si vous jardinez et que vous vous servez de compost, éloignez au maximum le dépôt (tas ou composteur) de votre maison. De même, éloignez les tas de vieux journaux ou de cartons.

3. Ne stockez pas de bois contre les murs de votre maison, et évitez que le bois et les pots de fleurs à rentrer dans la maison soient en contact direct avec la terre.

4. Veillez également à supprimer toutes les sources d’humidité qui sont des invitations pour ces insectes, aussi bien à l’extérieur de votre maison (flaques dans une cour, proximité d’une piscine, mauvais drainage dans le jardin, eaux stagnantes) qu’à l’intérieur (fuites d’eau par exemple).

5. Aérez fréquemment les caves et les vides sanitaires.

6. Enfin, si vous vous trouvez dans une zone à risque (plus de 50 départements sont infestés par les termites), n’hésitez pas à faire effectuer de temps en temps un contrôle par un professionnel. Il saura en particulier détecter la présence de termites dans les éléments en bois, et l’existence de galeries (cordonnets) dans les sous-sols.

Un traitement préventif ou curatif dès l’apparition des premières traces sera une sécurité supplémentaire et permettra d’éviter un traitement plus lourd.

 

 

L’installation d’une barrière physique anti-termite

 

La barrière physique anti-termite est une protection, généralement un treillis en acier inoxydable à mailles très fines, qui empêche les termites de passer.

Ce dispositif peut être mis en place de manière préventive en périphérie de la maison et au niveau des traversées de câbles et des canalisations, mais il n’est pas avéré qu’il soit d’une efficacité absolue.

 

 

L’installation d’une barrière chimique anti-termite

 

L’installation d’une barrière chimique anti-termite est une solution efficace, surtout quand les premières attaques ont été repérées, mais à durée (relativement) limitée.

Composée d’une toile synthétique collée entre deux films en polyéthylène et imprégnée d’un pesticide, la barrière chimique anti-termite agit comme un film protecteur.

Elle repousse et tue les termites.

Important : une barrière chimique, de même qu’une barrière physique, doit être installée par un professionnel certifié.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article