Poêles à bois : bûches ou granulés de bois ?

poele-a-bois-vs-poele-a-granuleLe bois de chauffage est une énergie mise en avant pour ses vertus tant écologiques qu’économiques. Les poêles reviennent ainsi sur le devant de la scène, plus performants que jamais. Entre bûches et granulés, la question se pose. Poêle à bois ou poêles à granulés de bois : comparatif.

Le fonctionnement d’un poêle à bois

Deux grands types de poêles à bois existent donc : ceux qui fonctionnent avec des bûches et ceux qui nécessitent des granulés de bois.

Pour le poêle à bûches, le fonctionnement est similaire à celui d’une cheminée, à la différence notable que l’apport d’air est régulé (contrairement à une cheminée ouverte). Ainsi, la combustion n’est pas gênée par l’air froid, ce qui augmente le rendement : pour le même rendu, un poêle à bûches consomme environ quatre fois moins de bois qu’une cheminée ouverte ; huit fois moins si le poêle est doté du système double combustion (qui récupère également la chaleur dégagée lors de la combustion, contenue dans les gaz). L’un des aspects importants à prendre en compte est alors le stockage du bois : vous devrez disposer d’un espace suffisamment grand pour entreposer vos bûches.

gamme-poeles-a-bois

Cliquez pour parcourir la sélection de poêles à bois sur le site mr-bricolage.fr

 

De son côté, le poêle à granulés fonctionnent grâce à des granulés (ou pellets), provenant de sciures de bois. On remplit un réservoir pour le laisser fonctionner de manière autonome, ce qui facilite son utilisation. Il est même programmable, ce qui augmente le confort mais réduit également la facture ! On trouve les granulés en sac ou en vrac, ce qui évite d’avoir à manipuler ou recouper les bûches.

gamme-poeles-a-granules

Cliquez pour parcourir la sélection de poêles à granulés sur le site mr-bricolage.fr

Rendement et autonomie

poele-a-boisLe poêle à granulés de bois offre une grande autonomie : de 12 à 72 heures selon les modèles et la capacité du réservoir (15 à 60 kg). Au niveau du rendement (c’est-à-dire la quantité de chaleur rendue dans la pièce par rapport à la quantité totale que pourrait fournir le bois), ces poêles affichent un minimum de 80 % et jusqu’à 95 % pour des modèles “de masse”.

Le poêle à bois peut lui aussi atteindre un bon rendement, notamment s’il est à double combustion : il s’échelonne entre 70 et 85 % pour les modèles récents (un poêle à bûches à l’ancienne possède un rendement d’environ 50%).

En revanche, côté autonomie, le poêle à bûches est à la traîne : une bûche classique prodigue 7 heures de chauffage, 12 heures avec une bûche densifiée.

 

 

Prix et usage des poêles à bois

poele-a-granule-poele-a-pelletsOn trouve des poêles à bois classiques à partir de 500 €uros environ, tandis que les premiers poêles à granulés coûtent 1 500 €uros.

L’investissement de départ est donc moindre pour un poêle à bois classique, et il en va de même pour le combustible : les bûches sont moins onéreuses que les granulés, les prix étant variables d’une région à l’autre. Pour autant, le rendement supérieur du poêle à granulés reste intéressant.

C’est surtout selon l’utilisation que vous souhaitez en faire qu’il faudra choisir le type de poêle à bois qui vous convient : à bûches, il est plus rustique et intéressant en chauffage d’appoint, tandis qu’à granulés, il est plus polyvalent, simple à utiliser et peut devenir votre source de chauffage principal, à condition d’avoir une bonne isolation.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article