Les solutions pour isoler par l’intérieur

isoler-par-l-interieur-isolants

Les nombreuses méthodes d’isolation permettent d’éliminer la sensation de parois froides des murs et réduisent la consommation de chauffage. Minéral, synthétique ou écologique, à vous d’opter pour le matériau le plus adéquat pour votre intérieur qui vous le rendra.

L’isolation est-elle essentielle ?

Selon l’Ademe, une habitation mal isolée perd 30% de chaleur par la toiture et les combles, 25 % par les murs, entre 10 et 15 % par les vitres et fenêtres et entre 7 et 10 % par les sols.

On comprend donc le rôle joué par l’isolation, à savoir contenir la chaleur en hiver en réduisant les coûts en chauffage par la même occasion.

L’isolation par l’intérieur consistant à poser un matériau isolant du « côté chaud » des murs extérieurs, comme le veut l’expression, est une technique très utilisée en France. Facile à mettre en œuvre, isoler par l’intérieur permet aussi de lutter contre les ponts thermiques, notamment au niveau des zones de jonction se rencontrant avec les portes, les menuiseries et les balcons.

Autres atouts de l’isolation par l’intérieur, elle ne modifie en rien l’aspect du bâti, apporte un plus grand confort acoustique et limite l’humidité.

Les isolants synthétiques : des classiques

doublage-platre-polystyrene-isolationLes isolants synthétiques sont très courants pour l’isolation par l’intérieur. On retient surtout deux matériaux isolants : le polystyrène et le polyuréthane.

Habillant souvent des panneaux composites, le polystyrène est mélangé à du plâtre pour obtenir une meilleure isolation ; les panneaux sont ensuite collés au mur à isoler ou bien vissés à des tasseaux déjà fixés.

Le polystyrène peut être expansé (PSE), c’est-à-dire fabriqué à partir de pétrole brut, reliant entre elles une multitude de billes par compression lors d’une opération de moulage bloquant l’air sec. Très bon isolant thermique, le polystyrène expansé est perméable à l’eau et représente un très bon isolant pour l’intérieur.

Le polystyrène extrudé est lui aussi obtenu à partir de pétrole brut et est transformé en mousse lisse : c’est un bon isolant thermique.

Autre isolant synthétique de qualité, le polyuréthane se présentant sous forme alvéolaire et contenant un gaz plus isolant que l’air. Très bon isolant thermique et acoustique, le polyuréthane résiste bien à l’humidité.

Les isolants minéraux : incontournables

pose-laine-de-roche-isolationLes isolants minéraux sont des matériaux courants pour l’isolation des bâtiments.

La laine de roche obtenue à partir de roche basaltique est fabriquée sous forme de panneaux et de rouleaux et sert surtout à l’isolation des combles, des planchers et des cloisons. Bénéficiant d’une excellente performance thermique et acoustique, la laine de roche résiste aussi à la vapeur d’eau et au feu.

Autre isolant minéral très utilisé, la laine de verre obtenue par soufflage de verre de récupération ou par fusion qui permet la fabrication de laines superposées les unes aux autres comprimant parfaitement l’air. Vendue sous forme de rouleaux et de panneaux, elle sert aussi à isoler les combles, les planchers et cloisons et présente les mêmes atouts que la laine de roche.

Les isolants écologiques : une valeur sûre

laine-de-bois-isolationChanvre, laine de mouton, fibres de coco, liège expansé, panneaux de roseaux ou encore paille, tous ces matériaux sont des isolants écologiques de plus en plus utilisés pour isoler les maisons.

Très bons isolants thermiques, les matériaux écologiques sont surtout naturels donc respectueux de l’environnement.

Le liège expansé, par exemple, est constitué de liège gonflé cuit à la vapeur. Cet isolant écologique se vend sous forme de dalles ou de granulés ; il résiste à la fois très bien à l’humidité et aux variations de température.

La laine de bois est constituée de fibres de lignine de bois. Vendu en rouleaux, en panneaux ou en vrac, cet isolant écologique résiste bien à la vapeur d’eau, a une longue durée de vie et est recyclable.

Autre isolant naturel ayant la cote, le chanvre. Obtenu à partir d’un tissage de fibres, le chanvre est ininflammable et résiste bien à l’humidité ; cet isolant très performant est vendu sous forme de panneaux et de rouleaux.

Ouate de cellulose et perlite, nouvelles tendances

La ouate de cellulose est un isolant très prisé pour isoler par l’intérieur. Considérée comme un matériau écologique, la ouate de cellulose permet d’assurer une bonne isolation l’hiver mais aussi, et c’est son originalité, d’apporter un confort thermique l’été.

Fabriquée à partir de fibres de bois ou de journaux recyclés, la perlite expansée présente, elle aussi, des atouts pour l’isolation par l’intérieur. Constituée de roches volcaniques broyées et expansées, la perlite est un très bon isolant thermique, ininflammable et idéale pour isoler une toiture par exemple.

Les isolants nouvelle génération

Appelés aussi isolants minces, les isolants nouvelle génération font de plus en plus parler d’eux et leur pouvoir isolant l’explique. Parmi les matériaux de ce type, la brique monomur, le bloc monomur pierre ponce, le bloc monomur en argile expansé, le béton cellulaire ou encore les panneaux isolants sous vide.

Le béton cellulaire est fabriqué à partir de sable, de chaux, de ciment et de poudre d’aluminium, créant de nombreuses cellules d’air. Au final, vous profitez d’un matériau aux performances thermiques très satisfaisantes. Le béton cellulaire se colle à l’aide de blocs ou de panneaux, au choix. Cet isolant mince est parfait pour mettre en œuvre un mur porteur et isolant, une cloison et un plancher.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article