Les foyers à insert : avantages et inconvénients

cheminee-foyer-a-insert

Vous possédez une belle cheminée et souhaitez conserver son aspect traditionnel tout en augmentant son rendement ? Optez pour un foyer à insert. Plus performant, il s’intègre néanmoins dans votre cheminée existante.

 

Foyer à insert : comment ça marche ?

Comme son nom l’indique, le foyer à insert s’encastre dans une cheminée à feu ouvert déjà existante. Concrètement, il s’agit d’un bloc de fonte terminé à l’avant par une ou plusieurs vitres en vitrocéramique.

On obtient ainsi une cheminée dont l’âtre est fermé et, grâce à une double paroi en fonte, son pouvoir de chauffe est démultiplié. L’air arrive par le dessous, est réchauffé entre les deux cloisons, puis se diffuse dans la pièce en passant par la partie haute de l’insert. On peut également installer un système de récupération de chaleur pour chauffer plusieurs pièces.

Pour vous assurer son bon fonctionnement, et même s’il s’agit d’un chantier propre et rapidement mené, mieux vaut faire appel à un professionnel. Pour votre sécurité tout d’abord, puisque le risque d’incendie est réel si certaines précautions ne sont pas prises.

 

Cheminée à insert : les avantages

foyer-a-insert-chemineeLe point fort : maximiser le rendement de votre cheminée ouverte, qui chauffera de 5 à 7 fois plus avec un insert. On considère que 70 % de la chaleur produite est ainsi récupérée pour le chauffage. De plus, l’autonomie d’une cheminée à insert est d’environ 10 à 12 heures, contre seulement 2 à 3 heures pour une cheminée traditionnelle.

Pour la pose, le foyer à insert s’intègre à votre cheminée existante et n’impose généralement aucune modification du bâti. C’est donc une solution pratique en rénovation. Enfin, grâce aux vitres, le foyer à insert est plus sûr mais également plus propre d’une cheminée ouverte : vous évitez toute projection de braises ou de cendres hors du foyer.

 

Inconvénients du foyer à insert

La principale contrainte est celle de l’entretien. En effet, si les vitres permettent de conserver braises et cendres à l’intérieur du foyer, celles-ci doivent être nettoyées régulièrement pour rester propres. En outre, vous devrez ramasser quotidiennement les cendres. Un système de ventilation des parois ou de stabilisation du tirage peut contribuer à salir moins vite le foyer et donc à réduire la fréquence de l’entretien (une fois par semaine environ).

Enfin, si le rendement est bien supérieur aux cheminées ouvertes, le foyer à insert ne permet pas de jouir d’un feu de cheminée traditionnel : vous ne profiterez plus de l’odeur du feu de bois ou de son crépitement chaleureux.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article