Elever des poules pour réduire les déchets nov07

Elever des poules pour réduire les déchets

elever-des-poules-jardin

Élever des poules est simple, économique et aussi écologique. La poule est une formidable machine à recycler les déchets ménagers. L’élevage des poules est remis au goût du jour par de nombreuses municipalités pour réduire le volume de collecte d’ordures ménagères. Des mairies vont même jusqu’à offrir une poule à chaque famille habitant la commune !

 

Les poules : un élevage très simple

elever-des-poules-poulaillerL’élevage des poules est très simple et naturel. La poule est une volaille rustique et très peu exigeante. Elle se contente d’un parcours et d’un abri sommaire pour y dormir et éventuellement pondre. L’idéal est de lui prévoir un enclos dans un espace du jardin. Vous pouvez également faire l’acquisition d’un poulailler. Chaque poule doit disposer d’un parcours d’au moins 20 m² pour y picorer, gratter le sol et se dégourdir les pattes. Cela réduit d’autant l’espace du jardin à entretenir. Les poules se chargent de son entretien.

Enfin, les poules sont très peu sujettes aux maladies et faciles à nourrir.

 

Élever des poules : une nourriture très économique

elever-des-poulesL’alimentation des poules est en grande partie constituée de restes de repas et de déchets du jardin. Le potager peut être une source alimentaire importante : fanes de carottes, feuilles de betteraves et de radis, cosses de pois, fruits ou légumes abimés ou trop chétifs, etc.

La quasi-totalité des déchets de notre alimentation peut servir à nourrir une poule : épluchures de fruits et de légumes, coquilles d’œuf mais aussi restes de repas (charcuterie, viande et poisson cuits, pain rassis, crudités ou légumes cuits). Les poules contribuent à la réduction du volume de nos poubelles.

Un complément d’alimentation peut être donné aux poules sous la forme de graines de céréales entières ou en brisures (blé, orge, maïs, pois…). C’est le cas en hiver où il y a moins de fruits et légumes à donner et pour les aider à lutter contre le froid.

Les poules trouvent un complément d’alimentation sur leur parcours. Elles s’y nourrissent de nombreux insectes, vers, herbes, graines, escargots et limaces.

 

 

Élever des poules : un entretien naturel et écologique du jardin

Comme beaucoup d’animaux de basse-cour, des poules en liberté dans le jardin, c’est la fin des corvées de tonte. La tondeuse peut rester à l’abri, les poules effectueront une tonte naturelle et écologique. Il faut simplement leur empêcher l’accès aux massifs de fleurs et au potager.Les poules ne feraient pas la différence et ravageraient rapidement les plantations.

Il n’y a qu’en hiver que l’accès à la totalité du jardin peut être accordé aux volailles. Elles se chargeront alors du nettoyage et limiteront la pousse de l’herbe.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article