Selon quels critères choisir son climatiseur ?

 choisir-climatiseur-criteres

Quand les ventilateurs ne suffisent plus à lutter contre la chaleur, le climatiseur, pratique et efficace, entre en scène. Mais quels critères prendre en compte pour choisir un climatiseur ? Voici quelques conseils pour faire le bon choix parmi les différents modèles.

 

 

Les différents types de climatiseurs

 

climatiseur-monobloc-mobile

Climatiseur monobloc mobile

 Les climatiseurs se divisent en deux grandes catégories : les climatiseurs monoblocs et les splits.

Le climatiseur monobloc, comme son nom l’indique, est constitué d’une seule unité, qui peut être fixe, mobile ou encastrée dans la fenêtre. Il est adapté aux petits espaces et à une utilisation d’appoint.

Le climatiseur split, lui, est plus puissant puisqu’il intègre au moins deux unités (monosplit) : l’une à l’extérieur, l’autre à l’intérieur. Il existe aussi des modèles multisplits, avec plusieurs unités intérieures.

Ces appareils offrent ainsi une performance accrue et peuvent rafraîchir de plus grands espaces. En version mobile, le climatiseur split reste facile à installer mais peu esthétique et assez bruyant. Tandis qu’en mural, il se fera discret et moins encombrant, idéal pour une utilisation régulière.

Enfin, les climatiseurs réversibles assurent, en plus de la climatisation, une fonction chauffage basée sur le principe d’une pompe à chaleur. Votre climatiseur servira donc de chauffage d’appoint pendant l’hiver. Une bonne occasion de vivre à la bonne température.

 

 

La puissance du climatiseur

 

climatiseur-split-mobile

Climatiseur split mobile

Pour choisir votre climatiseur, plusieurs critères sont à prendre en compte. Le premier reste la puissance de l’appareil, à savoir sa capacité à rafraîchir une pièce plus ou moins grande.

Cette puissance est exprimée en Watts frigorifiques ou en BTU (British Thermal Unit) par heure, une unité de mesure anglo-saxonne largement utilisée dans le domaine de la climatisation internationale. Pour simplifier, sachez qu’un Watt vaut environ 3,4 BTU/h. En règle générale on considère que 80 W/m2 sont suffisants dans une chambre, 100 W/m2 pour un séjour.

Mais il n’y a pas que la puissance : selon la surface de votre pièce, le type de climatiseur fait également une grande différence. Ainsi, un climatiseur monobloc sera adapté à une petite surface (10 m2), tandis qu’un climatiseur “split”, en deux parties, conviendra mieux à une pièce de 15 à 25 m2.

 

Au-delà de cette surface, on préfèrera installer plusieurs climatiseurs, ou choisir un modèle multisplit, en gardant en tête qu’il faut environ 100 W/m2 pour les splits et 130 W/m2 pour les monoblocs.

 

 

Les autres critères à prendre en compte

 

climatiseur-monobloc-fixe

Climatiseur monobloc fixe

Outre le type d’appareil et la puissance, le niveau sonore est important à prendre en compte, surtout si vous comptez installer un climatiseur fixe pour une utilisation régulière.

Les climatiseurs monoblocs sont ainsi plus bruyants que les splits (entre 40 et 60 décibels). Comme le compresseur se trouve sur l’unité extérieure, les climatiseurs splits permettent d’atténuer le bruit de la climatisation : environ 35 décibels ; moins de 30 db pour les modèles dits silencieux.

Les climatiseurs doivent désormais afficher leurs performances énergétiques, notée de A (rendement optimum) à G. Ne la négligez pas, votre consommation d’électricité en dépend !

Pour les modèles de climatisation réversible, le COP (Coefficient Of Performance) vous indiquera son rendement en mode pompe à chaleur : à titre d’exemple, un COP de 3 signifie que la pompe restitue 3 kWh de chauffage pour 1 kWh d’électricité consommée.

Dernier point : le débit d’air du climatiseur, qui doit être adapté au volume de la pièce. Un faible débit (150 m3/h) sera suffisant dans une petite pièce. L’appareil devra en revanche souffler 4 à 8 fois le volume de la pièce en une heure pour un grand espace, c’est-à-dire minimum 300 m3/h pour une surface de 30 m2.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article