Comment se débarrasser des acariens ? oct15

Comment se débarrasser des acariens ?

comment-se-debarrasser-acariensCrédit photo : Eric Erbe

Dans nos intérieurs douillets et confinés, les allergies aux acariens sont de plus en plus fréquentes. Ils se nichent partout, avec une prédilection pour les lits, et présentent cette particularité de n’être pas visibles à l’œil nu. À moins de pouvoir les transporter sur des hauteurs pour eux irrespirables (les sommets à plus de 1 500 mètres ne leur sont pas recommandés), ils sont difficiles à éradiquer. Mais voici quelques conseils pour se débarrasser des acariens et les encourager à aller chercher ailleurs des conditions de vie meilleures pour se multiplier.

 

Le lit des acariens

Un lit peut héberger jusqu’à 2 millions d’acariens ! Alors, pour vous débarrasser des acariens, commencez par revoir votre literie : choisissez un sommier à lattes et un matelas en matière synthétique recouvert d’une housse anti-acariens. Faites de même pour vos oreillers.

C’est un bon début, à condition de passer l’aspirateur chaque semaine sur votre matelas, et de nettoyer vos draps, vos taies d’oreillers et votre housse de couette à 60 °C, une température ordinairement fatale aux acariens.

N’oubliez pas non plus d’aérer votre chambre et toutes les pièces de la maison au minimum 10 minutes par jour. Cela suffit pour assécher suffisamment l’air de votre habitation et priver vos hôtes de l’humidité dans laquelle ils se complaisent.

Ne chauffez pas trop, ils y trouveraient des avantages.

Éliminer les acariens : traquez la poussière

Il n’y a pas que dans un lit que les acariens prennent leurs aises : tout ce qui est nid à poussière devient leur minuscule royaume. Alors, pour éliminer les acariens,  vive l’aspirateur : sous le lit, sur la moquette, sur les tapis, les rideaux et les fauteuils. Pour la moquette, ajoutez une séance de shampouinage et, pour les tapis, housses de coussins et rideaux, un séjour régulier dans la machine à laver. Si vous en avez l’occasion, n’hésitez plus : remplacer votre vieille moquette par du lino ou du vinyle, et vos rideaux par des stores.

Vous avancez, et vos acariens commencent à battre en retraite : ne laissez pas vos vêtements traîner, surtout dans une chambre, et investissez dans une armoire qui se ferme pour éviter que la poussière et ses habitants n’y pénètrent.
Si vous êtes bibliophile, dépoussiérez vos trésors avec assiduité, en n’oubliant pas d’aérer votre salon-bibliothèque. Un chiffon très légèrement humidifié sera sans dommage pour les belles couvertures reliées, mais piégera des colonies entières d’acariens amateurs de beaux livres. Les peluches des enfants ? Dans la machine. N’hésitez pas.

 

L’arme anti-acariens

Le moment est maintenant venu de porter le coup fatal : une bonne pincée de bicarbonate de soude saupoudrée sur le lit, la moquette et les tapis, ou une rasade de solution aux huiles essentielles mélangées avec du citron, et les acariens tombent inanimés. Mais méfiez-vous : ils font souvent les morts pour mieux renaître dès que les conditions leur sont à nouveau favorables !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article