Combles : zoom sur les isolants minces

isolation-combles-isolant-mince

Pour renforcer l’isolation thermique et phonique dans votre habitation, il faut bien isoler ses combles. La variété de matériaux isolants pour vos combles offre de nombreuses possibilités. Il est donc essentiel de faire le bon choix. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un isolant mince en complément de votre isolation. Léger et de faible épaisseur, il est très répandu dans l’isolation des combles.

 

Les isolants minces : définition

Constitué d’une ou de plusieurs couches d’aluminium, l’isolant mince est léger et de faible épaisseur. Les couches intermédiaires sont composées de matériaux différents comme la ouate, le feutre ou la mousse. Ces isolants minces agissent comme des réflecteurs afin d’empêcher les pertes de chaleur.

Facile à poser et sans risque pour la santé, l’isolant mince est très répandu dans l’isolation des combles. Cependant, l’isolant mince détient une capacité d’isolation thermique et phonique faible.L’avantage de ce matériau réside dans sa capacité à résister à l’humidité. C’est pourquoi, il est souvent utilisé pour améliorer l’isolation existante.

 

Isolation des combles habitables

isolation-combles-isolant-mince-reflecteurPour isoler les combles habitables, il existe une multitude de matériaux.

Les laines minérales, comme la laine de verre ou la laine de roche apportent une très bonne isolation thermique et phonique. La laine de roche offre également l’avantage de résister à l’humidité et aux termites pour une isolation préservée.

La laine végétale comme le chanvre ou le lin constitue une très bonne isolation thermique et une durabilité dans le temps.

Il existe également les isolants synthétiques comme le polystyrène expansé. Celui-ci  donne l’opportunité de mettre en place une isolation phonique et thermique optimale pour un confort immédiat.

Afin de renforcer votre isolation, vous pouvez ajouter, en complément, des isolants minces. Ils ont l’avantage d’être étanches à la vapeur d’eau et de résister à l’humidité pour une meilleure isolation dans le temps. Enfin, pour la finition intérieure, vous pouvez choisir entre la plaque de bois, plâtre ou crépis.

 

Isolation des combles perdus

isolation-combles-epandage-ouate-celluloseL’isolation d’une toiture sur combles perdus nécessite la mise en place d’une ou deux couches d’isolant. Le principal isolant utilisé pour les combles perdus est la laine minérale. Sans formaldéhyde, elle procure une qualité d’air préservée dans votre intérieur. En panneaux, cet isolant peut être disposé sur le plancher ou sous le plancher entre les solives. En rouleaux, elle nécessite deux épaisseurs croisées de 20 cm.

Les panneaux de polystyrène expansé offrent également une performance thermique et phonique optimale dans votre habitation. Pour renforcer une isolation existante insuffisante, vous pouvez aussi faire appel à l’épandage. Cette technique consiste à épandre manuellement de la ouate de cellulose, issue du recyclage du papier, ou des flocons de laine sur le  plancher de vos combles à l’aide d’un râteau. Cette solution d’isolation apporte un confort optimal dans la maison en contribuant à améliorer l’isolation thermique et acoustique de votre habitation tout en économisant de l’énergie.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article