Se chauffer au bois : Bien choisir son équipement

chauffage-bois-poele-pellets

Après un examen approfondi,  vous avez décidé de vous équiper pour vous chauffer au bois.

Pour bien choisir votre chauffage au bois, voici une présentation rapide des différents appareils et combustibles (bois ou dérivés du bois) qui vous permettront de vous chauffer avec un maximum de confort et d’efficacité.

 

Les conditions pour installer un chauffage à bois

 

Vous devez réunir deux conditions pour installer un chauffage à bois :

  •  disposer d’un conduit de fumée ou pouvoir le faire installer ;
  • disposer d’un espace suffisant pour installer l’appareil et d’un endroit dédié (aéré) pour stocker les combustibles.

 

 

Chauffage au bois : définir son besoin

 

chauffage-bois-poele-boisSelon que vous souhaitez installer un chauffage principal ou un chauffage d’appoint au bois pour compléter votre source principale de chauffage, vos équipements seront différents.

 

Définissez bien votre besoin en chauffage :

  •  Dans le cas d’un chauffage principal, vous devrez installer une chaudière à chargement manuel si vous utilisez des bûches, ou bien une chaudière à chargement automatique si vous utilisez des plaquettes ou des granulés.
  • S’il s’agit d’un chauffage d’appoint, vous devrez équiper votre cheminée d’un insert ou d’un foyer fermé, ou bien installer un poêle à bois (dans la cheminée ou au centre de la pièce).

Attention : une cheminée ouverte n’est pas un moyen recommandé pour se chauffer : elle est polluante et peu efficace (son rendement est inférieur à 10 %).

 

 

Les différents combustibles pour se chauffer au bois

Il existe trois types de combustibles pour se chauffer au bois :

 

  • Les bûches : préférez les bois durs (chêne, hêtre, bouleau, frêne, châtaignier, etc.) dont la combustion dure longtemps. Pour que vos appareils « rendent » au maximum de leurs possibilités, n’utilisez que du bois sec. Si vous en avez la possibilité, privilégiez un approvisionnement local. Prévoyez également un endroit pour les stocker et les laisser sécher : un coin du garage ou, mieux, un abri extérieur.

 

  • Les plaquettes : ce sont des dérivés du bois, obtenus par broyage de branches ou d’arbres forestiers. Assurez-vous que leur taux d’humidité est inférieur à 30 %.

 

  • Les granulés ou les pellets : ce sont également des dérivés du bois, qui doivent être stockés au sec et qui présentent l’avantage d’être 3 fois plus denses en énergie que les plaquettes.

 

 

Les différents types d’appareils de chauffage à bois

Quel que soit le type d’appareil que vous souhaitez, l’installation devra être réalisée par un professionnel.

Voici les différents types d’appareils de chauffage à bois sur le marché :

 

  • chauffage-bois-insertLes chaudières : elles alimentent un chauffage central et peuvent éventuellement être reliées au ballon d’eau chaude sanitaire. Le choix entre chaudière à chargement manuel et chaudière à chargement automatique dépend là aussi du type de combustible.

Le rendement des chaudières manuelles varie entre 60 et 90 % ; celui des chaudières automatiques dépasse les 90 %.

 

  • Les inserts :  l’insert s’encastre dans une cheminée existante. Esthétique et efficace (son rendement est supérieur à 70 %), il est également facile d’entretien et d’utilisation.

 

  • Les foyers fermés : très pratique si vous ne disposez pas d’une cheminée (mais il faut nécessairement un conduit de cheminée), le foyer fermé permet de réduire les dépenses de chauffage. Son rendement est équivalent à celui d’un insert.

 

  • Les poêles à bois : en acier ou en fonte, les poêles à bois sont les appareils de chauffage les plus faciles à poser et à utiliser. D’un rendement de 70 % lorsqu’ils sont alimentés en bûches, et supérieur à 80 % avec des granulés, ils sont également très performants.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article