Se chauffer au bois : avantages et inconvénients

chauffage-bois-avantages-inconvenients

Parmi toutes les sources de chauffage d’une habitation (électrique, au fioul ou au gaz), le chauffage au bois revient en force, aussi bien comme chauffage principal que comme chauffage d’appoint, et grâce à des appareils de plus en plus performants et de moins en moins polluants.

Inventaire des principaux avantages et inconvénients du chauffage au bois comparé aux autres sources de chauffage.

 

Les avantages du chauffage au bois

 

chauffage-bois-avantages Les avantages du chauffage au bois sont essentiellement écologiques et économiques :

  • Le bois – une énergie renouvelable : à l’inverse des énergies fossiles qui mettent plusieurs millions d’années pour reformer leur stock, le bois se reconstitue rapidement.
  • Le bois – un combustible écologique : le chauffage au bois permet de diviser les émissions de CO2 par 12 par rapport au fioul, par 6 par rapport au gaz et par 4 par rapport à l’électricité.
  • Un approvisionnement de proximité : dans la plupart des cas, vous pouvez vous approvisionner à proximité de chez vous, auprès d’un exploitant forestier, d’un négociant ou d’une grande surface de bricolage. Concernant les combustibles dérivés du bois (plaquettes ou granulés), assurez-vous de leur disponibilité près de chez vous.
  • Un gain financier : le prix du bois comme énergie est le moins cher.
  • La possibilité d’associer une chaudière à bois avec un chauffe-eau solaire. Pour économiser l’énergie, vous pouvez équiper votre ballon d’eau chaude de 2 dispositifs de chauffage de l’eau : l’un en provenance d’une chaudière à bois qui assurera la production d’eau chaude en hiver ; l’autre en provenance d’une installation solaire qui couvrira vos besoins en eau chaude durant l’été.
  • Des aides financières : les équipements de chauffage au bois peuvent donner droit à des aides spécifiques : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, prime à la rénovation énergique, taux réduit de TVA, aides Anah (Agence nationale pour l’habitat) ou subventions diverses.

 

 

Les inconvénients du chauffage au bois

 

Se chauffer au bois comporte des inconvénients.

En effet, l’installation d’un chauffage au bois nécessite un certain nombre de travaux et le respect strict des règles de sécurité :

  • Le raccordement à un conduit de fumée : il faut nécessairement disposer d’une cheminée ou d’un conduit de fumée équipé d’une trappe de ramonage pour pouvoir installer l’appareil.
  • Des travaux d’aménagement : Si vous installez un insert, vous devez effectuer des travaux de sécurité : fermer l’avaloir de la cheminée par une partie maçonnée ; protéger et isoler les parois recevant l’appareil et le conduit de fumée, etc.
  • Le risque de pollution atmosphérique : la combustion du bois produit des polluants. Consultez, avant d’acheter votre appareil, le Plan de protection de l’atmosphère de votre ville, qui impose un seuil maximum d’émissions de particules dans l’air extérieur.
  • Le risque de pollution intérieure : il est nécessaire d’aérer régulièrement les pièces pour se protéger des émissions de benzène.

    chauffage-bois-inconvenients

    Crédit photo : Brigitte Werner

  • L’installation et l’entretien par une personne qualifiée : l’entretien est obligatoire, chaque année, par une personne qualifiée. Une attestation d’entretien est délivrée, à conserver au moins 2 ans. Vous avez également obligation de faire ramoner le conduit de fumée au moins deux fois par an, dont une fois pendant la période de chauffe. Seuls les ramonages mécaniques sont validés.
  • Une zone de stockage du bois : un abri extérieur ou intérieur est nécessaire pour stocker le bois.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article