Chauffage au gaz : comment faire des économies ?

faire-des-economies-chauffage-gaz

Alors que les tarifs réglementés du gaz naturel augmentent régulièrement, cette énergie est toujours la plus économe à l’usage. A condition de s’équiper d’une chaudière performante et d’entretenir son système de chauffage annuellement.

Prendre en compte les tarifs du gaz pour faire des économies sur la facture de chauffage

Les tarifs réglementés du gaz naturel ont augmenté de 2% en moyenne au 29 septembre 2012. Concrètement, différents tarifs sont appliqués selon votre lieu d’habitation et votre volume de consommation : cuisson, eau chaude, chauffage petites ou grandes surfaces, etc.

Vérifiez bien que votre abonnement est adapté à votre mode de consommation et n’hésitez pas à comparer les offres selon vos besoins sur des sites indépendants tels que Energie-mediateur.fr.

A cette hausse de 2 %, s’ajoute l’augmentation décidée en juillet 2012, après l’annulation du gel des tarifs du dernier trimestre 2011. Elle représente un coût moyen de 38 euros si vous vous chauffez au gaz, soit 2 euros par mois jusqu’en 2014.

Malgré cela, le chauffage au gaz reste globalement moins cher à l’usage que l’électrique, mais nécessite un investissement de départ plus important. Vous pouvez cependant bénéficier d’aides financières et de prêts avantageux pour financer vos équipements.

GDF Suez propose par exemple le prêt DolceVita gaz naturel (taux entre 1 et 4,55%) pour l’achat et l’installation par un professionnel d’une chaudière au gaz naturel à condensation ou d’une chaudière basse température.

 

Chauffage au gaz : choix des équipements et entretien

radiateur-chauffage-au-gazPour réaliser des économies d’énergie, l’entretien de votre système de chauffage est impératif. Non seulement il faut penser à nettoyer et purger les radiateurs tous les ans, avant leur mise en route, mais il faut aussi faire appel à un professionnel pour entretenir la chaudière annuellement. Cela représenterait une économie de 8 à 12% d’énergie !

Sachez également qu’une chaudière doit être remplacée environ tous les 15 ans. Aujourd’hui, les modèles proposés sont dits à haut rendement, ce qui entraîne une économie d’énergie d’environ 20 % si vous remplacez votre vieille chaudière qui a une vingtaine d’années.

Les modèles de chaudière à condensation ou de chaudière basse température sont à privilégier : écologiques et économiques, ils ouvrent le droit à différentes aides financières, comme la Bricoprime.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article