Bien choisir son ventilateur électrique

ventilateur-electrique

Même si le ventilateur ne produit pas de froid à proprement dit, il offre une sensation de fraîcheur agréable en période estivale. Pour faire face aux températures élevées sereinement, choisissez le modèle le plus adapté à vos besoins.

A chaque usage son ventilateur : les critères de choix

Il y a trois grandes questions à se poser pour bien choisir votre ventilateur : quel sera son emplacement ; doit-il être fixe ou mobile et combien de personnes devront en bénéficier. C’est en fonction de ces réponses que votre choix devra se faire.

Le diamètre du ventilateur, et donc des pales, ainsi que le débit d’air brassé (en m3/minute) ou la puissance (en Watts) devront correspondre à l’utilisation que vous voulez en faire.

Rafraîchir une seule personne ou une pièce entière ne demande pas les mêmes caractéristiques !

De même, la mobilité, l’oscillation et le volume sonore sont à prendre en compte selon ces critères : travailler avec un ventilateur de table trop bruyant peut s’avérer très irritant…

Enfin, l’esthétique doit également faire partie de votre choix, notamment pour un ventilateur de plafond qui fera partie intégrante de votre déco.

Le ventilateur sur socle

Le ventilateur sur socle, ou ventilateur “de table”, est adapté à un usage personnel. Relativement peu encombrant (entre 20 et 40 cm de diamètre), il trouve sa place sur votre bureau ou posé sur un meuble d’au moins un mètre de haut.

Comme il sera proche de vous, une faible puissance suffira (15 à 30 m3/min), en revanche son niveau sonore sera un critère particulièrement important (autour de 40 décibels).

Le ventilateur sur pied

Le ventilateur sur pied possède les mêmes caractéristiques qu’un ventilateur sur socle, à la différence qu’il est muni d’un pied, souvent réglable. Bien positionné et avec l’option oscillation, il peut donc ventiler une pièce entière.

Choisissez-le plus puissant, entre 50 et 75 m3/minutes, et éventuellement plus grand (45 cm) pour brasser plus d’air et assurer la ventilation de la pièce.

Le ventilateur colonne

En colonne, le ventilateur possède un grand avantage : il est facile à ranger, plus discret et généralement plus design. La colonne est également assez silencieuse et trouve donc sa place dans la chambre.

Son format lui permet de balayer la pièce efficacement ; on considère généralement qu’un appareil de 40 Watts suffira à rafraîchir une pièce à vivre.

Le brasseur d’air

Le brasseur d’air se présente comme un grand ventilateur sur socle et se pose habituellement à même le sol. Sa particularité est d’être plus puissant qu’un ventilateur, ce qui lui permet de créer un courant d’air très important : on trouve ainsi des modèles de 150 Watts. Ils n’ont donc d’utilité que dans de très grands espaces.

Le ventilateur de plafond

Généralement doté d’un luminaire, le ventilateur de plafond permet de rafraîchir une pièce de façon homogène. Installé une bonne fois pour toute, il est même utile en hiver ! En tournant lentement, dans le sens des aiguilles d’une montre, les pales du ventilateur font redescendre l’air chaud, qui monte naturellement.

La quantité d’air brassée est là encore dépendante de la taille des pales : un diamètre de 75 cm est suffisant pour une chambre à coucher, tandis qu’une grande pièce à vivre sera mieux équipée avec un ventilateur de plafond de 130 cm de diamètre.

Catégories

Articles similaires

Partager cet article