Quel type de chauffage choisir dans la salle de bains ?

chauffage-salle-de-bains-radiateur-seche-serviettes

Petit à petit, les radiateurs classiques ont cédé leur place aux radiateurs sèche-serviettes dans la salle de bains. En plus d’offrir un confort évident, ils sont discrets et peu encombrants. Mais faut-il pour autant remplacer entièrement les radiateurs standards ? Zoom sur les différents systèmes de chauffage pour la salle de bain.

 

Radiateur classique ou sèche-serviettes dans la salle de bains ?

On les voit de plus en plus : les radiateurs sèche-serviettes envahissent littéralement les salles de bains. Il faut dire que leurs avantages sont nombreux. Discrets et extra-plats, ils se fixent au mur et prennent la place de vos patères ou crochets à serviettes. Pratiques, ils offrent un linge de bain chaud et moelleux au sortir de la douche. Design, ils sont de plus en plus esthétiques et deviennent de véritables objets déco.

Mais attention : tous les radiateurs sèche-serviettes ne peuvent pas remplacer nos bons vieux radiateurs ! Il faut choisir un modèle suffisamment puissant. Sachez qu’il faut compter minimum 100 Watts par mètre carré pour votre radiateur sèche-serviettes.

Dans une salle de bain spacieuse (plus de 15 m²), mieux vaut donc s’en servir comme radiateur d’appoint aux côtés d’un modèle classique.

 

Chauffer la salle de bains : chauffage central, électrique ou mixte ?

Indépendamment du modèle de radiateur choisi, il faut également prendre en compte son mode de fonctionnement. Sèche-serviettes et modèles classiques offrent ainsi trois options.

Vous pouvez les relier au chauffage central, si vous en possédez un, une option économique en termes de consommation énergétique. Principal inconvénient : tant que le chauffage central n’est pas allumé, votre salle de bain restera froide.

Au contraire, un radiateur électrique vous permet de l’allumer quand bon vous semble et chauffe rapidement. Pour les sèche-serviettes électriques, vous avez le choix entre des modèles soufflants, très rapides à l’allumage, ou rayonnants, moins rapides mais plus silencieux et offrant une chaleur plus douce.

Enfin, la solution intermédiaire consiste à prendre un modèle mixte. Relié au chauffage central, il est également doté d’une résistance électrique vous permettant de l’allumer même lorsque le système central est éteint. C’est certainement le système le plus adapté à la salle de bains, pièce que l’on désire souvent chauffer avant et après l’hiver !

Catégories

Articles similaires

Partager cet article